Restauration de la Bionne : un travail d’équipe au sein du Groupe J.Richard

La restauration de la Bionne s’inscrit dans les objectifs de la Directive Cadre Européenne (DCE) pour atteindre le bon état écologique et chimique des rivières. Le SIBCA, le Syndicat Mixte des bassins des versants de la Bionne et du Cens est en charge des projets des restauration des cours d’eau de la Bionne et du Cens.

La Bionne traverse plusieurs communes du Loiret telles que Boigny-sur-Bionne, Combleux et Saint-Jean-de-Braye. Des travaux de restauration, renaturation et d’aménagements d’ouvrages dans la continuité de ceux réalisés en 2017 étaient donc nécessaires pour favoriser le bon développement de la faune et de la flore vivant dans ce bassin.

Durant 9 semaines, les élagueurs de Goueffon Élagage du Groupe J.Richard et nos paysagistes ont travaillé ensemble pour restaurer le premier tronçon de la Bionne de 1,2 kilomètre situé sur les communes de Combleux et Saint-Jean-de-Braye.

La gestion de la végétation préalable à la restauration de la Bionne

Afin de rajeunir la végétation et permettre aux engins de chantiers de J.Richard Paysage d’intervenir, nos élagueurs ont effectués différentes actions :

  • La suppression de la végétation gênante sur les berges pour pouvoir réaliser aisément le talutage.
  • Le nettoyage des zones herbacées avec le broyeur forestier et l’épareuse.
  • Le rabotage des souches à la raboteuse.

 

La création d’un lit mineur pour restaurer la vie aquatique de la Bionne

Afin de favoriser le bon écoulement de l’eau et pallier l’apparition d’eau stagnante et la prolifération des bactéries, il était nécessaire d’augmenter le niveau de l’eau avec la formation d’un lit mineur plus resserré.

Une fois le passage effectué par Goueffon Élagage, nos paysagistes ont donc commencé le talutage des berges. A l’aide d’engins de terrassement, ils ont conçu des banquettes de remblais et de déblais pour diminuer la sur-largeur du cours d’eau.

Ces travaux ont été réalisés dans le respect de la faune présente. En effet, de nombreux castors y construisaient leurs barrages, ceux-ci ont été conservés.

Une butte se situant sur la rive gauche de la Bionne disposait de pentes importantes. Cet espace devait être aplanie pour créer une zone humide tampon en cas de forte crue. La chaussée bitumée présente sur la bute a été détruite et les pentes ont donc été adoucies. Cela a permis de récupérer des déblais pour la création des banquettes.

Une fois les travaux de terrassement effectués, la végétalisation a débuté avec le réensemencement des berges.

A l’automne prochain, de jeunes arbres forestiers et des plantes hélophytes seront plantés sur les berges du lit mineur pour préserver le maintien des berges et la vie de leurs habitants.

Michel, chef de chantier chez J.Richard Paysage nous partage son retour d’expérience :

«  L’aménagement des bords de berges et la réduction de la largeur du cours d’eau permettent d’obtenir aujourd’hui des berges beaucoup plus hautes. Un moyen idéal pour canaliser l’eau et pallier ainsi les risques de débordement et d’inondation. L’eau s’évacue plus vite ! Ces travaux sont aussi bénéfiques pour redonner une biodiversité à la faune et la flore de la Bionne. Oiseaux, poissons et batraciens seront bientôt de retour dans cet environnement désormais propice à leur bon développement. Ce chantier était aussi l’occasion de faire le tri ! De nombreux déchets ont été récupérés dans la Bionne (pneus, bouteilles en plastique et verre, bidons d’huile, …).  »

Découvrez tous nos savoir-faire en génie végétal et nos références !